Technicien, Accordeur et Facteur de pianos

François-Jérôme VINCENT

Entretien, Rénovation, Réglages, Fabrication 

Les vibrations parasites ou "fausses cordes"

Vous avez sûrement remarqué, dans les aigus de votre piano à queue, des fréquences parasites, impures. Vous pensez que votre piano n'est jamais vraiment juste, ou qu'il a un son métallique. 

Dans l'aigu, la plupart des pianos à queue ont ce que l'on appelle un "capodastre". Les américains, moins poétiques que les européens, appellent cela "V-bar". Il s'agit d'une barre de cadre, devant les chevilles, qui délimite la longueur vibrante des cordes aigus (voir photo ci-contre). 

Entre les sillets (devant les chevilles) et le capodastre se trouve une partie de la corde, non frappée par le marteau, mais qui vibre "par sympathie".

 Cette partie apporte de la richesse sonore, mais c'est aussi une source de parasites, de "fausses cordes". Certains techniciens résolvent ce problème en étouffant, par du feutre, cette zone du piano. Nous préférons utiliser un  système d'agrafes, venu des Etats-Unis, et appelé "Pitch lock". Cela permet de conserver la richesse sonore tout en éliminant les fréquences parasites. Pour en savoir plus, contactez-nous !

D'autres astuces à venir...